Benevoles
Retour à l'accueil

Bénévole, pourquoi pas vous ?
Valoriser votre
engagement bénévole

Maison des Associations

Il existe différentes formes de valorisation de l'engagement bénévole dans une association. Mener des actions ou prendre des responsabilités au sein d’une association peut s’accompagner de formations.

Il sera possible de mettre en valeur la prise de responsabilités ou l’acquisition de nouvelles compétences grâce à une VAE (validation des acquis de l’expérience) qui peut aboutir à une qualification, utile à tout âge de la vie, et notamment lorsqu'on est jeune. Le passeport bénévole est également un outil qui permet de témoigner de votre parcours. Valoriser votre bénévolat peut aussi contribuer à votre motivation.

L’univers associatif est plein de diversité, souvent source d’innovation. Généralement les associations entretiennent avec d’autres associations des relations au sein de fédérations ou de réseaux au niveau local, national ou européen. Les associations peuvent être composées de bénévoles, avec ou sans salariés.

Action, compétence, innovation, jeune, motivation, formation, passeport, qualification, réseau, salarié, VAE, valorisation

Action

Une action est un engagement dans une manifestation, ponctuelle ou plus durable dans le temps, qui a pour but de réaliser ou contribuer à réaliser la finalité du projet associatif. Cette manifestation peut être dans un domaine culturel, sportive, humanitaire, etc.
Une action est définie dans le temps, avec un début et une fin, elle mobilise des ressources déterminées (humaines, matérielles, informationnelles et financières) durant sa réalisation, elle possède un coût (temps, argent, énergie…) et fait l’objet d’une budgétisation de moyens et d’un bilan propre, qui n’est pas celui de l’association.

Accomplissement

Qu’il soit individuel ou collectif, celui d’un projet, d’une envie ou simplement d’un objectif à plus ou moins long terme, l’accomplissement suscite la motivation et la satisfaction des bénévoles au quotidien. Au travers de sa participation à une cause, au sein d’un groupe d’individus partageant les mêmes valeurs, le bénévole est acteur de son association. Force de propositions et de compétences, il permet à cette dernière d’atteindre ses objectifs.
L’association quant à elle valorise le bénévole grâce à ses engagements et à ses actions menées tout au long de l’année. Elle permet de créer un lien social fort entre ses membres et ainsi, au travers d’une grande solidarité et d’une convivialité certaine, de mettre en avant chaque personne qui la soutient et lui permet de subsister. Grâce à cette union, l’association peut accomplir de grandes choses même si elle dispose de peu de moyens. C’est là toute la richesse du bénévole. Un échange qui permet à chacun d’atteindre son but et d’en sortir grandi.

Jeune

L’engagement dans une association n’est pas lié à l’âge, les jeunes peuvent s’engager dans une association. Statutairement, l’association prévoit pour ces jeunes le droit de vote et d’être élus. Il existe une forme associative appelée Junior Associations qui permet à des mineurs de créer, diriger et faire fonctionner une association.

Motivation

La motivation, c’est l’envie de faire, de participer à un projet associatif pour créer du lien social et permettre de mettre son temps, son savoir-faire (ses compétences) au service d’un projet.

Formation

Il n’est pas nécessaire d’avoir une formation spécifique pour être bénévole ou dirigeant d'une association. Les bénévoles qui ressentent le besoin d'être accompagnés pour exercer leurs fonctions au sein d'une association peuvent intégrer des formations, ils peuvent également agir afin que leur association en organise elle-même.
La formation devient donc un moyen de consolidation du projet associatif et de développement personnel de ses ressources bénévoles ; elle participe à sécuriser l’environnement dans lequel évoluent l’association et ses bénévoles et facilite leur prise de responsabilités.
Les thématiques de formation peuvent aborder des notions juridiques, comptables, de gestion des ressources humaines salariées et bénévoles, de gestion de projet, de développement des ressources financières, etc.

Compétence

Capacité ou savoir-faire dont dispose une personne, qui dans le cas du bénévolat, le met au service d’une association. L’association cherchera à mettre les compétences du bénévole en valeur grâce à un accueil, une formation et un suivi adapté. Bénévoles ne soyez ni timide ni imbu, les compétences s’expriment naturellement.
Le bénévolat de compétences qui consiste à mettre gratuitement un savoir-faire à la disposition d’une association le temps d’une mission, se développe fortement. Les entreprises encouragent vivement les salariés à apporter leurs compétences à une association par le biais du bénévolat dans le cadre de la politique globale de mécénat que l’entreprise a définie.

Valorisation

La valorisation du bénévole s’exprime en termes d’utilité sociale, de reconnaissance ou de richesse complémentaire pour l’association. Pour l’ensemble des bénévoles mais plus particulièrement pour les jeunes et les demandeurs d’emploi, la valorisation est matérialisée par le Passeport Bénévole qui valide ses engagements bénévoles, ses missions accomplies, ses formations suivies.
Un des dispositifs de valorisation du bénévole est la VAE et a été introduit par la loi du 17.01.2002. Il certifie que les expériences non professionnelles, donc bénévoles, peuvent être reconnues et valorisées au même titre que l’expérience professionnelle. L’expérience bénévole peut servir de tremplin professionnel en permettant d’acquérir de nouvelles compétences, de mettre en pratique des enseignements théoriques. Il facilite une insertion ou une réinsertion professionnelle pour des personnes sans diplôme ou en difficulté. Le diplôme obtenu a la même valeur qu’un diplôme obtenu par la voie classique de la formation et de l’examen, mais la procédure est longue et exigeante.

Réseau

Les bénévoles d’une association peuvent grâce au réseau élargir leur horizon géographique ou découvrir de nouveaux domaines associatifs.
Les associations ne vivent pas en vase clos. Souvent elles entretiennent avec d’autres associations des relations au sein de fédérations ou de réseaux.

Utilité sociale

L’engagement associatif est aussi un moyen de se rendre utile pour la société, d’y trouver sa place et de faire quelque chose pour les autres. C’est d’ailleurs la motivation citée le plus fréquemment lorsqu’on interroge les bénévoles.
Quel que soit son niveau d’investissement, et même si cela n’est pas toujours directement perceptible, être bénévole c’est souvent apporter sa contribution aux différentes formes d’utilité sociale qui évoluent en fonction des enjeux sociétaux.
S’engager pour la réduction des inégalités, en faveur de la solidarité internationale, nationale ou locale, œuvrer pour le lien social, agir pour l’amélioration du développement humain à travers l’éducation, la culture, le sport, la santé, l’environnement ou la démocratie : le monde associatif ouvre un champ d’actions illimité dont l’utilité sociale est plébiscitée par nos concitoyens et largement reconnue par les pouvoirs publics.
Par son engagement, son activité bénévole, il apporte une plus-value.

Innovation

Une innovation est la mise en œuvre pour la première fois de pratiques nouvelles ou améliorées pour répondre à de nouveaux besoins ou des besoins non satisfaits. Les relations entre les différents acteurs (bénévoles, salariés, dirigeants permet de l’innovation grâce à l’émulation.

Salarié(e)

Une association peut fonctionner uniquement avec des bénévoles. Elle peut également s’appuyer sur un/des salarié(s) : l’association est alors soumise aux mêmes obligations légales que tout employeur privé.
Une association qui a un salarié ne doit pas oublier que sa force vitale est le bénévolat. L’association doit favoriser la synergie entre bénévoles et salarié(s).

Passeport

Le « Passeport Bénévole » retrace le parcours de bénévolat de la personne et peut être utilisé comme outil de valorisation des expériences acquises lors d’activités associatives.

Qualification

Certaines activités peuvent obliger les bénévoles à se former et à se qualifier : encadrement de certaines activités sportives classées à risques ou activités s’adressant à un public fragile par exemple.
L’exercice de ces savoir-faire peut, dans certains cas être reconnu à travers l’obtention d’une qualification ou d’une certification (Certificat fédéral à l’enseignement du judo, qualification de bagueur pour l’étude des oiseaux sauvages, BAFA pour l’encadrement et l’animation en accueil de loisirs ou en séjour de vacances, etc.)
Enfin, le certificat de formation à la gestion associative (CFGA) est une possibilité offerte aux bénévoles d’attester de leur capacité à exercer des responsabilités dans la gestion administrative, financière et humaine d’une association.

VAE

La valorisation du bénévole s’exprime en termes d’utilité sociale, de reconnaissance ou de richesse complémentaire pour l’association. Pour l’ensemble des bénévoles mais plus particulièrement pour les jeunes et les demandeurs d’emploi, la valorisation est matérialisée par le Passeport Bénévole qui valide ses engagements bénévoles, ses missions accomplies, ses formations suivies.
Un des dispositifs de valorisation du bénévole est la VAE et a été introduit par la loi du 17.01.2002. Il certifie que les expériences non professionnelles, donc bénévoles, peuvent être reconnues et valorisées au même titre que l’expérience professionnelle. L’expérience bénévole peut servir de tremplin professionnel en permettant d’acquérir de nouvelles compétences, de mettre en pratique des enseignements théoriques. Il facilite une insertion ou une réinsertion professionnelle pour des personnes sans diplôme ou en difficulté. Le diplôme obtenu a la même valeur qu’un diplôme obtenu par la voie classique de la formation et de l’examen, mais la procédure est longue et exigeante.

Temoignages

Mentions legales

©2013-2015 production : BBcom, design et illustrations : Edite Fernandes - Codage et Intégration : ALYLA